flag de flag gb flag fr
Mentions légales | RSS     European Milk Board ASBL | Rue du Commerce 124 | B-1000 Bruxelles

Comparaison des prix du lait

PDF-Icon Icon-Print Tip A Friend Icon

Comparaison des prix du lait

Comparaison des prix du lait (mars à octobre 2015)

 

Le comparatif des prix du lait de l'EMB a récemment été soumis à une révision, afin d'assurer une meilleure comparabilité des prix du lait payés aux producteurs en Europe. Le nouveau mode de calcul permet de montrer d'une part le prix de base et d'autre part le prix incluant les différentes majorations et déductions propres à chaque laiterie. La valeur standard a été fixée à 4,0% de matière grasse et 3,4% de protéines.

 

Comment les prix affichés sont-ils calculés et sur quel schéma de calcul le comparatif est-il basé ?

Le nouveau comparatif des prix du lait de l'EMB est composé des éléments suivants :

a)     La ligne A montre le prix du lait de base payé par la laiterie pour un kilo de lait standardisé avec 4% de m.g. et 3,4% de protéines, sans majorations et déductions. C'est le prix du lait que chaque éleveur reçoit indépendamment des critères de qualité ou autres critères. Pour ce faire, le volume de lait de l'exploitation en question avec les taux en protéines et en matière grasse qui lui correspondent est converti en un volume théorique que l'exploitation aurait livré sur base d'une valeur standard de 4% de m.g. et 3,4% de protéines. Le prix est alors calculé sur cette base.

b)    La ligne B affiche en plus la variation de ce prix en pour cent par rapport au mois précédent. À partir de 2016, il sera également possible d'indiquer l'évolution du prix du lait par rapport au même mois de l'année précédente (ici 2015).

c)     La ligne C affiche quant à elle le prix du lait pour 4% de m.g. et 3,4% de protéines qui a été payé aux exploitations recensées compte tenu des majorations et déductions.

Les paiements rétroactifs sont seulement pris en compte à la fin de l'année dans le calcul de la moyenne annuelle. Les prix du lait affichés s'entendent hors TVA.

Il s'agit des paies de lait d'exploitations individuelles ou de leurs laiteries. Les exploitations/les laiteries de chaque pays sont numérotées. Les numéros sont précédés du code du pays en question. Exemple : les deux exploitations recensées pour la Belgique sont numérotées comme suit : BE1 et BE2.

 

Appel à participer : Nous recherchons des exploitations qui seraient prêtes à nous envoyer leurs paies de lait !