Cliquez ici si la page ne s'affiche pas correctement.

MILK-NEWS

http://www.europeanmilkboard.org

Chers amis producteurs et productrices de lait, chers sympathisants,

Le 1er juin était la journée mondiale du lait et une bonne occasion de fêter le lait. Le lait est notre vie. Nous, les producteurs de lait dans les pays et au sein de l’European Milk Board (EMB), faisons notre possible pour créer, par notre travail, un produit sain et nous apportons aussi de nombreuses contributions à la société.

Les dernières semaines ont été palpitantes au niveau politique : les élections européennes ont composé un parlement très divers politiquement. Au cours des prochains mois, nous découvrirons les nouveaux membres de la commission Agriculture, qui seront amenés à influencer considérablement la politique agricole européenne au cours des cinq prochaines années. Nous avons besoin d’esprits attentifs et circonspects qui nous donneront, à nous les producteurs, des instruments efficaces en cas de perturbations du marché et qui placeront le marché du lait sur un socle solide.

Cette fois encore, notre bulletin d’informations comporte des articles provenant des différents pays membres – ils nous emmènent cette fois en Allemagne et en France, et jusqu’en Lettonie. Mais je voudrais aborder aussi les problèmes auxquels nous faisons face dans mon pays, le Danemark, avec la coopérative Arla Foods. Dans une coopérative, tous les membres ont les mêmes droits et devoirs. Tous les membres ont droit à une égalité de traitement. Tous les membres ont le droit de percevoir le même prix pour un lait de même qualité et tous les membres ont le droit de livrer la qualité et la quantité qu’ils souhaitent. Les prix doivent être transparents, sans accords secrets ou dissimulés, et les conditions doivent être les mêmes pour tous les membres.

Dans une coopérative, il est possible de mettre en place des accords individuels supplémentaires mais, au Danemark, cela revient à abroger les règles de la coopérative. Le nouveau contrat qu’Arla Foods a récemment envoyé à ses membres est un accord individuel. Ce contrat prévoit un haut niveau de confidentialité et transfère le pouvoir de l'Assemblée des délégués au conseil d'administration. Ce triptyque – accord individuel, confidentialité et transfert de pouvoir – est un poison pour le concept de coopérative. Si l’on maintient ce cap, il ne restera rien de la coopérative. L’entreprise ne pourra alors plus être protégée par des exonérations fiscales, les règles de concurrence etc.

Les sociétés coopératives ont leurs avantages et leurs inconvénients, comme toutes les autres structures entrepreneuriales. Mais tant qu’Arla Foods est conçue comme une coopérative, nous défendrons le respect du droit coopératif. Ses membres ont constitué son capital social au fil des ans et ils sont les véritables propriétaires de la coopérative. Il en va de notre argent et de nos droits !

Kjartan Poulsen, membre du comité directeurde l’EMB et président du LDM Danemark

1er juin: La journée mondiale du lait - Le lait est notre vie

Newsletterbild
© EMB

Le lait nourrit l’humanité depuis ses premiers pas et a vu s’épanouir nos civilisations. Il est pur, authentique, indispensable et nous ne saurions nous en passer. Le lait est un précieux mélange de protéines, d’acides gras et de lactose, d’acide folique, de nombreux minéraux et vitamines. Mais surtout, le lait est un pur plaisir.

lire la suite...

Arla dévoie la tradition coopérative danoise

Newsletterbild
© Pixabay

Arla Foods (AF) a envoyé un contrat qu’elle entendait initialement faire signer par tous pour le 1er mai. Le délai a toutefois été prolongé jusqu’au 1er juin, suite à l’opposition de la fédération laitière danoise (LDM). De plus, il semblerait que les membres sociétaires danois et suédois n’aient pas (ou plus) besoin de signer puisqu’ils sont – d’après AF – déjà couverts dans le cadre de leur contrat d’adhésion initial.

lire la suite...

Nouveaux rapports de force au Parlement européen

Newsletterbild
© Europäisches Parlament

Allons-nous assister à un changement de cap dans la politique agricole du Parlement européen ? Ce qui est sûr, c’est que les élections de la fin mai sont venues bouleverser les rapports de force existants. Les deux grands partis – le parti populaire européen (EPP) et les sociaux-démocrates (S&D) – ont perdu des sièges et, pour la première fois,  ne pourront pas former de majorité à eux seuls.

lire la suite...

Lettonie: campagne pour promouvoir le lait local

Newsletterbild
© Arta Upmale

Année après année, nous constatons un recul de la consommation de lait produit localement en Lettonie. Celui-ci s’explique aussi bien par une hausse des volumes de lait importés que par des changements dans les habitudes alimentaires.

lire la suite...

Des informations d’Allemagne

Newsletterbild

Collaboration à la stratégie sectorielle pour 2030

Une stratégie commune du secteur laitier pour 2030 doit être élaborée sous l’égide d’un comité de pilotage (syndicat agricole allemand, syndicat de l’industrie laitière, fédération des coopératives) d’ici à l’automne 2019 et présentée à la ministre fédérale.

lire la suite...

Entretien avec Sylvain Louis, Président de l’APLI en France

Newsletterbild
© APLI

Le 14 mai 2019, quelques dizaines d’agriculteurs français, membres de l'Association des Producteurs de Lait Indépendants (APLI Nationale) se sont rendus à Paris pour manifester à proximité du ministère de l’Agriculture. Leur objectif : dénoncer la manière dont la loi Egalim est appliquée jusqu’à présent. Sylvain Louis, Président de l’APLI revient sur cette journée de mobilisation.

lire la suite...

Mentions légales

European Milk Board asbl
Rue de la Loi 155
B-1040 Bruxelles
Tél: +32 2808 1935
Fax: +32 2808 8265
E-Mail: office@europeanmilkboard.org
Website: http://www.europeanmilkboard.org