Cliquez ici si la page ne s'affiche pas correctement.

MILK-NEWS

http://www.europeanmilkboard.org

Chers amis producteurs et productrices de lait, chers sympathisants,

       À circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles

Les images de Sardaigne ne nous ont pas laissé froid : à la mi-février, des éleveurs d’ovins de cette île italienne ont déversé plusieurs milliers de litres de lait sur les routes, suite à une chute des prix à un niveau inacceptable. Dernièrement, les laiteries versaient 60 centimes pour un litre de lait de brebis – loin en-dessous des coûts de production. Afin d’intensifier la pression sur les transformateurs et les responsables politiques, les éleveurs d’ovins ont brusquement mis fin à leurs livraisons pour ensuite déverser le lait.

En tant que producteur de lait italien (et européen), je tiens à exprimer ma solidarité avec les agriculteurs sardes. Le lait a sa valeur – notre travail a son prix ! Il y a 10 ans, l’année de la crise de 2009, nos collègues de France et de Belgique ont dû déverser leur lait dans les champs afin d’attirer l’attention sur la situation intenable du marché du lait. Depuis sa fondation, l’European Milk Board (EMB) s’engage en faveur de prix du lait équitables et d’un revenu décent pour les agriculteurs. C’est la condition nécessaire à la préservation de l’élevage laitier dans le long terme dans toutes les régions d’Europe.

La politique de l’Union européenne progresse, mais elle le fait à petits pas. La directive européenne sur les pratiques commerciales déloyales a été adoptée à la mi-mars par le Parlement européen. Il s'agit d'une étape importante pour assurer une meilleure protection des producteurs dans la chaîne d'approvisionnement alimentaire.

Les stocks d’intervention ont désormais été résorbés à 99 %. M. Hogan, le commissaire à l’Agriculture, se flatte d’avoir « libéré prudemment » les près de 400 000 tonnes de lait écrémé en poudre « en veillant à maintenir l’équilibre du marché et à soutenir la reprise du secteur laitier après la crise du marché de 2015-2016. » Il oublie toutefois de rappeler que la Commission européenne porte une grande responsabilité dans la dernière crise. C’est justement parce que la Commission européenne a pris les mauvaises mesures ou a agi de manière trop hésitante que les stocks de poudre se sont amoncelés. M. Hogan a également passé sous silence le fait que lors des appels d’offres, le lait en poudre a été largement bradé très en-dessous du niveau d’intervention. Aucune information n’est disponible sur les vendeurs ou les acheteurs de la poudre d’intervention – ce n’est pas ce que j’appelle faire preuve de transparence !

La réforme de la Politique agricole commune (PAC) nous donne l’occasion de créer des conditions équitables pour nous, les producteurs de lait. Trois rapports sur la PAC sont actuellement en cours de discussion au Parlement européen. L’avenir de l’agriculture est un sujet clivant. Les députés de la commission Agriculture du Parlement européen ont déposé plusieurs centaines d'amendements au rapport sur l’Organisation commune des marchés agricoles. On trouve parmi ceux-ci des propositions constructives comme, par exemple, « la réduction des volumes en cas de perturbations du marché ».

Avec une politique agricole européenne raisonnable, les actions spectaculaires des producteurs de lait pourraient un jour appartenir au passé.

Roberto Cavaliere, membre du comité directeur de l’EMB et président d’APL Italie

Allemagne : Stratégie sectorielle pour 2030

Newsletterbild

Dans le cadre de son symposium en janvier 2019, le BDM a présenté sa stratégie sectorielle pour le marché du lait. L’objectif est ici de refonder le marché du lait de manière à renforcer la position commerciale des éleveurs laitiers, dans le but de pouvoir atteindre une valorisation nettement meilleure et de mettre fin aux crises systémiques.

lire la suite...

Consommation de viande et gaz à effet de serre

Newsletterbild
© EMB

L'agence néerlandaise pour l'environnement (Planbureau voor de Leefomgeving, PBL) a finalement accepté d’indiquer sur son site internet les véritables avantages pour la lutte contre le changement climatique qu’offrirait une diminution de moitié de la consommation de viande.

lire la suite...

« Die faire Milch » instaure l’élevage lié à la surface

Newsletterbild
© DFM

Le projet allemand du lait équitable Die faire Milch est devenu la première marque d’aliments en Allemagne à s’engager en faveur d’un élevage lié à la surface. Il s’agit de limiter le nombre de vaches laitières sur la surface d’une exploitation pour garantir le bien-être des animaux.

lire la suite...

Visite ministérielle à la ferme – entrevue avec Boris Gondouin

Newsletterbild
© APLI

Le 21 février 2019, la ministre française chargée des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, s'est rendue sur l'exploitation laitière de Boris Gondouin, membre du conseil d'administration de l'European Milk Board (EMB) et de l'Association française des producteurs de lait indépendants (APLI). Au programme : une discussion détaillée sur les solutions européennes pour le marché laitier. Boris Gondouin raconte.

lire la suite...

"Mon lait est local" – Semaine du 8 au 12 avril 2019

Newsletterbild
© Oxfam

Dans le cadre de la campagne « Mon lait est local » et avec le soutien des organisations de la société civile, les producteurs de lait européens ainsi que des éleveurs de six pays ouest-africains ­ont le plaisir de vous informer de la tenue d’une semaine d’échanges autour des enjeux du lait en Europe et en Afrique de l’Ouest la semaine du 8 au 12 avril 2019.

lire la suite...

Vous pouvez nous trouver sur Facebook

Newsletterbild

 

 

 

                       

Mentions légales

European Milk Board asbl
Rue de la Loi 155
B-1040 Bruxelles
Tél: +32 2808 1935
Fax: +32 2808 8265
E-Mail: office@europeanmilkboard.org
Website: http://www.europeanmilkboard.org