flag de flag gb flag fr
Mentions légales     European Milk Board ASBL | Rue de la Loi 155 | B-1040 Bruxelles

News Details

PDF-Icon Icon-Print

24.01.2019

Avec leur action frontalière, les agriculteurs réclament l’abandon de CETA et consorts

Poste frontière de Lichtenbusch/Aix-la-Chapelle, le 25 janvier 2019

(Lichtenbusch, le 25/01/2019) Avec leurs tracteurs, des agriculteurs de 17 organisations européennes et deux organisations faîtières manifestent conjointement avec la société civile pour une politique commerciale de l’UE juste et respectueuse du climat à l’échelle internationale. Pour une Europe solidaire. Pas de relance du TTIP. 20 tracteurs sont venus de différents pays européens pour participer à l’action d’aujourd’hui à la frontière belgo-allemande.

Une centaine d’agricultrices et d’agriculteurs venus de France, des Pays-Bas, du Luxembourg, de Belgique et d’Allemagne ainsi que des membres de la société civile sont venus soutenir les conducteurs de tracteur. Des organisations d’agriculteurs lituanienne et suisse soutiennent également cette action. Par cette action, les organisations entendent exprimer leurs critiques à l’égard de la politique commerciale actuelle de l’UE : l’UE a conclu divers accords commerciaux, avec le Canada (CETA) et le Japon (JEFTA), et en négocie d’autres notamment avec les pays du Mercosur – Brésil, Argentine, Paraguay, Uruguay –, avec la Nouvelle-Zélande et l’Australie et bien d’autres encore. Elle serait actuellement en train d’essayer de relancer les négociations entre l’UE et les États-Unis (TTIP). L’Europe négocie également avec des pays parmi les plus pauvres de la planète, principalement en Afrique, dans le cadre d’Accords de partenariat économique (APE).

« Ces accords commerciaux ont pour conséquence que les produits agricoles soient encore davantage bradés à prix cassés, d’affaiblir d’importantes normes en matière d’environnement et de droit du travail et de donner encore plus de pouvoir aux grands groupes », met en garde Erwin Schöpges, président de l'European Milk Board (EMB). C’est pourquoi l’alliance européenne a enterré symboliquement, lors de cette action frontalière, les textes de ces nouveaux accords commerciaux nocifs.

Les agricultrices et agriculteurs de différents pays de l’UE ont ensuite signé solennellement la déclaration des agriculteurs européens, imprimée sur une grande banderole. Ils réclament de l’Europe qu’elle mette en place une nouvelle politique commerciale en faveur de prix équitables au producteur, de conditions de travail décentes, de la protection du climat, de l’environnement et des animaux et en faveur d'aliments de qualité et de la souveraineté alimentaire.

L'alliance européenne exige d'enterrer la politique commerciale injuste et favorable aux grands groupes et de défendre les revendications de l'alliance. Un nouveau Parlement européen sera élu en mai de cette année. Ce sera l’occasion pour les citoyens de voter pour des personnes favorables au climat, à l’emploi, à la sécurité alimentaire, à la démocratie et à une agriculture durable. Il s'agit là de signaux communs importants pour une Europe solidaire et durable et une Europe contre le populisme et le nationalisme.  

 

Veuillez trouver ici la déclaration conjointe des agriculteurs

Veuillez trouver ici des photos de l'action frontalière  

 

Contacts :
Erwin Schöpges – président de l'EMB (DE, FR, NL): +32 (0)497 90 45 47
Vanessa Langer – contact presse de l'EMB (DE, FR, EN): +32 (0)2 808 1935


Plus d'actualités

20.02.2020

Les agriculteurs de Lituanie, Lettonie et Estonie manifestent à Bruxelles pour une politique agricole plus équitable

Les producteurs baltes demandent un alignement des paiements directs. L’European Milk Board en appelle également à toutes les institutions de l’UE de s’engager en faveur de l’intégration dans la PAC d’un instrument efficace de gestion de crise.

13.02.2020
04.02.2020

Bulletin février 2020 en ligne !

Lors de sa conférence de presse à l’occasion de la Semaine verte internationale de Berlin, le comité directeur de l’EMB a présenté des solutions pour une production laitière respectueuse de l’environnement et durable tant socialement qu’économiquement dans l’UE. Lire la suite

16.01.2020

Comment la production de lait de l’UE peut-elle devenir respectueuse du climat et durable socialement et économiquement ?

(Berlin, 16/01/2020) Il n’est un secret pour personne que la situation des producteurs dans l’agriculture est très difficile depuis des années. Par exemple, le prix payé au producteur ne couvre pas les coûts qu’entraîne la production de lait. En moyenne sur cinq ans, le déficit pour les producteurs allemands s’élève à...

15.01.2020

Allemagne : Des coûts de production de 43,71 ct/kg en octobre 2019 face à un prix de seulement 34,23 ct/kg

(Bruxelles, le 15/01/2020) Le dernier calcul des coûts de production du lait en Allemagne montre qu'en octobre 2019, seuls 78 % de ces coûts étaient couverts. Selon les résultats de l'étude trimestrielle sur les coûts de production en Allemagne, réalisée par le BAL (Büro für Agrarsoziologie und Landwirtschaft), les coûts...

08.01.2020

Bulletin janvier 2020 en ligne !

Ne commence jamais à arrêter, n’arrête jamais de commencer! C’est avec cette citation du philosophe romain Cicéron que nous entamons la nouvelle année. Nous continuerons. Nous persisterons à nous engager politiquement pour la bonne santé du marché du lait. Chez nous, nous continuerons de mener nos exploitations et de leur...

Afficher les résultats 1 à 7 sur un total de 619
<< Première < Précédente 1-7 8-14 15-21 22-28 29-35 36-42 43-49 Suivante > Dernière >>