flag de flag gb flag fr
Mentions légales     European Milk Board ASBL | Rue de la Loi 155 | B-1040 Bruxelles

News Details

PDF-Icon Icon-Print

28.11.2019

Produire un kilogramme de lait bio coûte 60,29 centimes

À partir de maintenant, les coûts de production du lait bio en Allemagne seront publiés chaque année

(Reuth, 28.11.2019) La demande toujours croissante en produits bio incite de nombreux producteurs de lait en Allemagne et en Europe à convertir leurs exploitations. Rien qu’en 2017 et 2018, la production de lait bio en Allemagne a augmenté de près de 20 % par an. Cette importance croissante du lait bio sur le marché entraîne aussi une hausse de la demande d’informations sur ce secteur. L’étude « Calcul des coûts de la production de lait bio en Allemagne – années fiscales 2011/12 – 2018/19 » du BAL (Büro für Agrarsoziologie und Landwirtschaft) s’est désormais penchée sur la question importante des coûts de la production de lait bio. Cette étude, commanditée par le MEG Milch Board, le BDM et l’EMB, publiera annuellement les coûts de production dans le secteur du lait bio.

Pour l’année 2018/19, les coûts de la production laitière s’élèvent à un total de 71,89 centimes par kilogramme de lait bio. En déduisant ensuite les aides, qui sont considérées comme des recettes, on arrive à un résultat final de 60,29 centimes par kilogramme.

Pour Kjartan Poulsen de l’European Milk Board (EMB), les informations sur les coûts sont indispensables pour obtenir un aperçu réaliste du marché. « Si l’on compare les coûts, à hauteur de 60,29 centimes, au prix du lait bio de 47,40 centimes, on se rend vite compte que les producteurs de lait bio ne peuvent pas non plus couvrir leurs coûts. » Ce prix ne couvre que 79 % des coûts de production générés dans les exploitations. Les producteurs auraient besoin d’un supplément de 16,34 centimes par kilogramme pour pouvoir couvrir tous leurs coûts, y compris une rémunération décente de leur travail.

 

2018/19 était-elle une année exceptionnelle ?

Comme le souligne Klaus Vetter du BDM (Bundesverband deutscher Milchviehhalter), l’étude offre, en plus des chiffres actuels, des données importantes sur les cinq dernières années : « Même si le prix du lait bio est resté relativement stable en moyenne au cours des cinq dernières années, entre 47 et 48,5 centimes, la situation n’a pas été facile pour autant pour les producteurs. En effet, comme le montre l’étude, les coûts de production se sont élevés en moyenne à 64,16 centimes par kilogramme, soit un déficit moyen de 16,34 centimes. On voit donc bien que l’année 2018/19 n’était pas une exception car ce déficit est une caractéristique des cinq dernières années. »

D’après Peter Guhl, le président du MEG Milch Board, l’étude actuelle, qui sera désormais actualisée chaque année, fournit des informations importantes à tous les acteurs du marché : « Nous sommes très heureux de disposer désormais, noir sur blanc, des chiffres pour le secteur du lait bio. Cette analyse est importante pour les producteurs allemands de lait bio. Bien sûr, elle montre à l’industrie laitière les coûts qu’implique la production et qui doivent également être reflétés dans le prix payé aux producteurs. » Mais elle met aussi clairement en évidence que, malgré toutes les différences qui existent entre production conventionnelle et biologique, tous les producteurs de lait sont confrontés à un manque à gagner significatif. Ceci est également confirmé par le rapport sur la situation économique réalisé par le ministère fédéral allemand de l’Alimentation et l’Agriculture. Il montre en effet que, bien que le prix payé au producteur pour le lait bio soit plus élevé, la différence de revenus entre les exploitations conventionnelles et bio est relativement faible depuis des années.

Toutes les organisations participant à l’étude constatent également que « les consommateurs qui achètent consciemment des produits bio imaginent certainement garantir, par leur achat, une rémunération décente et couvrant les coûts pour les producteurs de lait bio. Cette croyance est également très répandue dans le secteur laitier. L’étude que nous présentons aujourd’hui révèle les chiffres véritables et prouve qu’il n’en est malheureusement rien. Nombreux sont ceux qui voudraient que la production de lait bio soit un modèle viable et porteur d’avenir. Mais il faut pour cela que son fondement économique – c’est-à-dire le prix du lait bio – soit aménagé de manière à éliminer le déficit que cette étude met en évidence. Les exploitations paysannes produisant du lait bio ne pourront avoir un avenir économique et une existence durable que si le prix du lait est véritablement rémunérateur. »

 

Contexte

L’European Milk Board (EMB), le BDM (Bundesverband deutscher Milchviehhalter) et le MEG Milch Board ont chargé le BAL (Büro für Agrarsoziologie und Landwirtschaft) d’analyser les coûts de production du lait bio. Ce calcul est représentatif de la situation économique de 4 800 exploitations laitières dont c’est l’activité principale. Les exploitations en activité complémentaire ou les exploitations mixtes principalement axées sur l’élevage sont exclues de cette analyse.

Ces études viennent compléter l’indice laitier MMI (Milk Marker Index), publié depuis 2013, et l’expertise sur les coûts de la production laitière dans le secteur conventionnel dans plusieurs pays membres de l’UE, publiée par l’EMB.

 

Pour plus d’informations :

http://www.europeanmilkboard.org/fr/couts-de-production-du-lait/allemagne.html

 

Contacts :

Albert Pröpster / Dr. Ute Zöllner – MEG Milch Board : +49 (0)551 5076 490
Silvia Däberitz – EMB : +49 (0)2 808 1936
Klaus Vetter – BDM : +49 (0)174 6590772

 

 

Brochure – coûts de la production de lait bio (en allemand)

Rapport de l'étude (en allemand)


Plus d'actualités

13.02.2020
04.02.2020

Bulletin février 2020 en ligne !

Lors de sa conférence de presse à l’occasion de la Semaine verte internationale de Berlin, le comité directeur de l’EMB a présenté des solutions pour une production laitière respectueuse de l’environnement et durable tant socialement qu’économiquement dans l’UE. Lire la suite

16.01.2020

Comment la production de lait de l’UE peut-elle devenir respectueuse du climat et durable socialement et économiquement ?

(Berlin, 16/01/2020) Il n’est un secret pour personne que la situation des producteurs dans l’agriculture est très difficile depuis des années. Par exemple, le prix payé au producteur ne couvre pas les coûts qu’entraîne la production de lait. En moyenne sur cinq ans, le déficit pour les producteurs allemands s’élève à...

15.01.2020

Allemagne : Des coûts de production de 43,71 ct/kg en octobre 2019 face à un prix de seulement 34,23 ct/kg

(Bruxelles, le 15/01/2020) Le dernier calcul des coûts de production du lait en Allemagne montre qu'en octobre 2019, seuls 78 % de ces coûts étaient couverts. Selon les résultats de l'étude trimestrielle sur les coûts de production en Allemagne, réalisée par le BAL (Büro für Agrarsoziologie und Landwirtschaft), les coûts...

08.01.2020

Bulletin janvier 2020 en ligne !

Ne commence jamais à arrêter, n’arrête jamais de commencer! C’est avec cette citation du philosophe romain Cicéron que nous entamons la nouvelle année. Nous continuerons. Nous persisterons à nous engager politiquement pour la bonne santé du marché du lait. Chez nous, nous continuerons de mener nos exploitations et de leur...

12.12.2019

Comment la production de lait de l’UE peut-elle devenir respectueuse du climat et durable socialement et économiquement ?

Invitation à la conférence de presse du 16 janvier 2020 à la Semaine verte internationale de Berlin

11.12.2019

EMB – rétrospective 2019

La fin d’une année très mouvementée approche à grand pas. C’est pourquoi, à l’EMB, nous souhaitons profiter de cette occasion pour vous remercier pour le travail important que vous avez accompli au cours des 12 derniers mois Lire la suite

Afficher les résultats 1 à 7 sur un total de 617
<< Première < Précédente 1-7 8-14 15-21 22-28 29-35 36-42 43-49 Suivante > Dernière >>