flag de flag gb flag fr
Mentions légales     European Milk Board ASBL | Rue de la Loi 155 | B-1040 Bruxelles

News Details

PDF-Icon Icon-Print

27.07.2010

Pluie de cartons rouges à Migros

Une pluie de cartons rouges à MIGROS

BIG-M, une des organisations suisses membres de l'European Milk Board a le 27 juillet 2010 effectué une transhumance des vaches à Zurich afin de rendre compte des agissements injustes sur le marché du lait  et pour manifester contre les pratiques commerciales de MIGROS, une des plus grosses chaînes de distribution en Suisse.

Pour cette occasion, quelques 400 producteurs et leur  famille sont venus de toute la Suisse dans la matinée pour se rassembler devant la centrale de MIGROS. Ils ont tous réclamé des conditions équitables sur le marché du lait.

 BIG-M critique avant tout le comportement de MIGROS dans l'interprofession du lait (BOM). Cette dernière avait approuvé le 18 juin 2010 une augmentation du prix du lait de 3 centimes. Le Conseil fédéral a approuvé l'obligation commune décidée par l'interprofession, l'augmentation du prix devrait être répercutée sur les producteurs.

Cependant presque personne ne s'est tenu à la décision de ce comité dans lequel MIGROS est représenté par deux délégués.

BIG-M considère ainsi MIGROS comme le principal responsable du non respect de la décision de l'interprofession et lui reproche entre autres de mal informer les consommateurs, de privilégier les importations à bas prix et le dumping à l'exportation.

De plus BIG-M ajoute que MIGROS ment à ses clients car il leu dit mettre en pratique la hausse du prix du lait et reverser cette hausse aux producteurs tout en réduisant ses propres marges en faveur des producteurs. Mais au final ces déclarations sont fausses.

Martin Haab, président de BIG-M a ainsi déclaré: « Il ne suffit plus de nous réunir et parler de la situation. Cette dernière est connue de tous. C'est maintenant à MIGROS d'agir »

Le directeur de BIG-M, Werner Locher « n'accepte pas la tromperie faite aux consommateurs ». L'organisation réclame ainsi une politique de l'information honnête et la mise en œuvre de l'augmentation des prix décidée en juin dernier.

 

Cliquer ici pour accéder au communiqué de presse d'Uniterre

 


Plus d'actualités

22.02.2017

Allemagne : Surtout ne pas lâcher prise

La mise en œuvre de la mesure de régulation du deuxième paquet d'aide de l'UE l'a prouvé : il est possible de contribuer largement à une stabilisation du marché sans trop de bureaucratie. Tant au niveau national qu'européen, il suffisait de remplir un formulaire A4. L'effort nécessaire pour les contrôles était très limité....

09.02.2017

Bulletin février en ligne!

Notre action du 23 janvier sur le lait en poudre a vraiment fait des remous - les images du bâtiment du Conseil recouvert de poudre blanche ont fait le tour de la presse internationale. lire la suite...

08.02.2017

Les analystes danois voient l’évolution du prix du lait de manière positive, mais différenciée

Lors d’une foire agricole récente, la Fédération danoise des producteurs de lait a demandé à trois analystes du marché de donner leur avis quant à l’évolution du prix du lait. Le premier analyste, connu pour sa prudence, mais également très bien informé, s’attend à ce que le prix reste inchangé avec un faible potentiel de...

23.01.2017

Lors d’une grande « action lait en poudre » à Bruxelles, les producteurs de lait exigent :

L’arrêt des ventes de lait en poudre issu de l’intervention ainsi que l’élaboration d’une législation relative à un instrument de gestion de crise permanent !

19.01.2017

La crise du lait est loin de toucher à sa fin – beaucoup de choses restent à faire pour assurer la stabilité du marché laitier !

Les producteurs laitiers européens demandent un cadre législatif pour un instrument permanent de gestion de crise

18.01.2017

Invitation à la presse : La crise du lait est loin d’être terminée

Il reste encore beaucoup à faire pour stabiliser le marché du lait !

16.01.2017

Le secteur laitier demeure fortement déficitaire

Aux Pays-Bas, le prix du lait ne couvre que 59 pour cent des coûts de production / en Allemagne, seulement 67 pour cent

Afficher les résultats 8 à 14 sur un total de 502