flag de flag gb flag fr
Mentions légales     European Milk Board ASBL | Rue de la Loi 155 | B-1040 Bruxelles

News Details

PDF-Icon Icon-Print

09.08.2017

Secteur laitier : critique de la Belgique envers un projet français

Il est tout à fait compréhensible que lorsque l'UE omet de prendre des mesures stabilisantes nécessaires, certains États membres de l'UE cherchent eux-mêmes des voies pour débloquer la situation.

À titre d'exemple, l'année dernière, le gouvernement français avait obligé les transformateurs d'indiquer l'origine des produits sur les emballages du lait et des produits laitiers, afin que les consommateurs sachent dans quel pays le lait a été produit et transformé. Suite à cette initiative, le ministre belge de l'agriculture Willy Borsus s'est plaint des conséquences qu'avait la mesure française pour son pays. En effet, selon le ministre, le commerce du lait de la Belgique avec son voisin français a diminué de 17 pour cent depuis l'introduction de l'étiquetage obligatoire et les contrats de vente de lait et de produits laitiers sont prolongés de plus en plus rarement. L'homologue français du ministre, Stéphane Travert, défend l'étiquetage obligatoire comme une mesure augmentant le degré de transparence pour les consommateurs et rejette le reproche émanant du pays voisin. Travert soutient que ledit projet a été mis en application il y a quelques mois seulement et qu'à l'heure actuelle il serait dès lors difficile de disposer de données fiables quant à ses conséquences.

Le conflit entre les deux pays montre clairement l'importance d'une politique stabilisatrice au niveau de l'UE pour résoudre les problèmes du secteur laitier. Car des crises telles que le secteur laitier les a connues de façon répétitive ces dernières années, créent des tensions entre les États membres. Des instruments efficaces de gestion de crise au niveau européen ne stabiliseraient donc pas uniquement le marché laitier, mais apporteraient également une contribution importante au renforcement de la cohésion européenne d'une manière générale.

Silvia Däberitz, directrice de l'EMB


Plus d'actualités

22.05.2018

Les importations de lait en provenance d’Océanie détruisent les exploitations laitières paysannes

Nous demandons au gouvernement allemand de tourner le dos à la stratégie d’exportations et d’importations à bas prix. L’AbL exige une campagne autour de la qualité.

17.05.2018

Bulletin mai en ligne!

Depuis la mi-avril 2018, un nouveau comité directeur préside à la destinée de l’European Milk Board. Lors d’une assemblée générale très émouvante, nous avons fait nos adieux, après 12 ans, à Romuald Schaber, fondateur et président de l’European Milk Board. John Comer a aussi remis son mandat après 6 ans d’engagement. ...

09.05.2018

Une baisse des subventions agricoles impose un cadre pour garantir des prix rémunérateurs

L’UE est-elle suffisamment progressiste pour engager véritablement la stabilisation du revenu des agriculteurs ?

26.04.2018

Bulletin avril en ligne!

L'EMB sur la bonne voie pour l'avenir L'assemblée générale de l'European Milk Board s'est tenue à Bruxelles les 16 et 17 avril 2018. Au programme, des ateliers et des débats sur les questions stratégiques ainsi que les formalités habituelles. Celles-ci portaient également sur l'élection d'un nouveau comité...

25.04.2018

Lutter enfin contre les distorsions de concurrence dans le secteur laitier !

Dans un document en 3 points, la Commission internationale de regroupement des producteurs laitiers exige des responsables politiques d'œuvrer pour un bon fonctionnement du marché laitier

18.04.2018

Romuald Schaber, le président de l’organisation faîtière européenne des producteurs de lait, passe le relais à Erwin Schöpges

(Bruxelles, 18/04/2018) Erwin Schöpges a été désigné président de l’European Milk Board (EMB) hier, lors de l’assemblée générale de l’organisation faîtière européenne. Ce producteur de lait de 53 ans s’engage en faveur d’une politique laitière équitable depuis la fondation de l’EMB. Le comité directeur de l’EMB a également...

17.04.2018

La baisse se poursuit

En janvier 2018, les producteurs de lait allemands ont dû supporter un déficit de 12 %

Afficher les résultats 15 à 21 sur un total de 565