flag de flag gb flag fr
Mentions légales     European Milk Board ASBL | Rue de la Loi 155 | B-1040 Bruxelles

News Details

PDF-Icon Icon-Print

17.02.2012

Les producteurs de lait croates protestent contre le dumping sur les prix pratiqué par la laiterie Dukat (Lactalis)

Hamm/Zagreb, le 17 février 2012 : Depuis le début de l’année, en Croatie, le torchon brûle entre les producteurs de lait et la laiterie Dukat (Lactalis). La tension est montée d’un cran la semaine dernière.

Après l’annonce unilatérale par la laiterie Dukat, de réduire le prix versé aux producteurs de lait de 2,67 kuna à 2,3 kuna (environ 30 centimes d’euro) par kilo de lait cru, les producteurs de lait de l’association HSUPM ont entamé, en janvier, avec cette laiterie et le Ministère de l’Agriculture des négociations qui se sont cependant soldées, il y a quelques jours, par un échec.

Les 2,67 kuna versés jusqu’à présent ne permettent pas, loin s’en faut, aux producteurs de lait de couvrir leurs coûts. Un prix du lait rémunérateur avoisinerait 4,09 kuna (52 centimes). Néanmoins, la laiterie n’est pas disposée à rétablir le prix précédent et à accéder ainsi à la revendication résolue des producteurs. Dukat prétend que les importations laitières à bas prix en provenance de Bosnie et de Serbie ont tiré le prix de vente du lait en supermarché à un maigre 3,90 kuna (51 centimes) et qu’elle ne peut, dès lors, pas payer un prix plus élevé.

En Croatie, quelques 14 000 éleveurs laitiers produisent annuellement 600 millions de litres de lait, qui ne permettent cependant de satisfaire que 50% de la demande nationale. Les importations couvrent les 50% restants.

Le sort des producteurs de lait se trouve particulièrement fragilisé par la décision toute récente du Ministre de l’Agriculture de réduire d’un tiers les subventions publiques. Sur ce front, les producteurs subissent donc aussi une énorme pression économique.

Ces développements ont incité les éleveurs laitiers issus des quatre coins du pays à rallier Zagreb le jeudi 7 février à bord de leurs tracteurs afin de mener, aux portes de chez Dukat, une action d’avertissement. Depuis quatre jours, entre 50 et 100 tracteurs occupent le parking central devant la laiterie, où un cordon de police a, dans un premier temps, été mis en place. Même si les voies d’accès à ses ateliers de production demeurent dégagées, Dukat a saisi l’occasion de ce prétendu blocus pour suspendre les enlèvements de lait chez les producteurs.

Cependant, l’action de protestation semble, entre temps, porter quelques premiers fruits. Les forces de l’ordre ont clairement allégé leur forte présence et se contentent d’observer la situation. Ce matin, Dukat a signalé la reprise des enlèvements de lait.

Une rencontre prévue avec le Ministère a, depuis lors, toutefois été une nouvelle fois décommandée par les responsables officiels et le sort des éleveurs laitiers croates demeure toujours très incertain.

Le European Milk Board soutient les revendications du HSUPM pour le versement d’un prix rémunérateur et souhaite bonne chance aux camarades producteurs de lait ainsi qu’un franc succès dans leur tentative d’obtenir une issue favorable aux négociations. 

 


Plus d'actualités

23.05.2017

4e Conférence européenne du lait équitable en Allemagne.

Invitation à la a conférence le 14 juin 2017 à Wurtzbourg, Bavière

12.05.2017

335 euros, un prix-plancher adéquat pour le lait en poudre d’intervention

(Bruxelles, le 15 mai 2017) Par le passé, la production était excessive et aujourd’hui, le marché du lait demeure dans l’impossibilité d’absorber ces volumes excédentaires. Actuellement, le mécanisme d’intervention couvre environ 350 000 tonnes de lait en poudre, un poids bien indigeste au vu des tensions sur le marché du...

10.05.2017

Bulletin mai en ligne!

Le beurre est cher et le prix du lait en poudre est bas Dans ce contexte, les laiteries paient des prix bas et pratiquement inchangés. La différence de prix entre les protéines et la matière grasse est anormalement élevée et on impute immédiatement la responsabilité du bas prix du lait en poudre au grand stock d'intervention...

09.05.2017

La commission agricole du Parlement européen vote en faveur d’un programme de réduction des volumes

Bruxelles, le 9. mai 2017 : La commission de l’agriculture du Parlement européen a marqué un premier pas vers la mise en place d’un cadre législatif pour un programme de gestion de crise permanent dans l’organisation commune du marché. La semaine dernière, ladite commission parlementaire s'est prononcée sur la proposition...

28.04.2017

Action en Suisse : « Halte au copinage ! »

La fédération paysanne Uniterre a mené hier (27 avril) une action symbolique en compagnie de « chasseurs de fantômes » devant le siège de la Fédération des producteurs suisses de lait (PSL). « La Fédération des producteurs suisses de lait (PSL) se trouve, dans le contexte actuel, dans l’impossibilité d’assumer, sur le marché...

18.04.2017

Seuls 77 % des coûts de production couverts dans le secteur laitier en Allemagne

(Bruxelles, le 18 avril 2017) Comme le démontre l’actuelle étude consacrée aux coûts de production par le bureau d’expertise sociologique et agricole BAL (Büro für Agrarsoziologie & Landwirtschaft), un prix moyen du lait à 33,76 centimes par kilogramme en janvier 2017 ne permet que de couvrir 77 pourcents des coûts de...

05.04.2017

Bulletin avril en ligne!

Au printemps 2016, la filière agroalimentaire irlandaise, notamment le secteur laitier, a été confrontée à de nombreux défis. Néanmoins, une menace sur notre plus grand et unique marché d’exportation n’était pas à l’ordre du jour. Un an plus tard, cette menace est une réalité, et les planifications et décisions politiques du...

Afficher les résultats 22 à 28 sur un total de 527