flag de flag gb flag fr
Mentions légales     European Milk Board ASBL | Rue de la Loi 155 | B-1040 Bruxelles

News Details

PDF-Icon Icon-Print

18.04.2018

Romuald Schaber, le président de l’organisation faîtière européenne des producteurs de lait, passe le relais à Erwin Schöpges

(Bruxelles, 18/04/2018) Erwin Schöpges a été désigné président de l’European Milk Board (EMB) hier, lors de l’assemblée générale de l’organisation faîtière européenne. Ce producteur de lait de 53 ans s’engage en faveur d’une politique laitière équitable depuis la fondation de l’EMB.
 
Le comité directeur de l’EMB a également reçu le renfort de deux nouveaux membres : Johannes Pfaller de l’organisation allemande des producteurs de lait BDM et Pat McCormack de l’association irlandaise ICMSA. Avec cette équipe engagée, l’EMB dispose de bonnes conditions pour continuer à s’engager en faveur de prix équitables et d’une production laitière durable. Romuald Schaber, le président sortant, prend sa retraite après douze ans d’un engagement fort au sein de l’EMB, afin de pouvoir se consacrer à nouveau davantage à son activité d’éleveur laitier. L’Irlandais John Comer quitte également le comité directeur après six ans.

« La solidarité, la coopération et l’équité sont les principes centraux du travail des producteurs de lait européens », a souligné Erwin Schöpges lors de l’assemblée de 20 organisations de toute l’Europe. « Nous continuerons de travailler avec enthousiasme pour une production laitière qui couvre les coûts de production, y compris une rémunération équitable, et qui soit durable pour les consommateurs, les producteurs de l’UE, mais aussi ceux des pays en voie de développement. »
 
Mardi, lors des adieux émouvants du président sortant, les producteurs de lait l’avaient remercié sincèrement pour son travail. « Romuald Schaber aura été un président fort et juste qui a fait avancer la cause des éleveurs laitiers d’Europe et a jeté les bases de l’avenir des éleveurs laitiers », a déclaré Erwin Schöpges. De son côté, M. Schaber a déclaré que le temps passé à l’EMB avait été exceptionnellement enrichissant, tant du point de vue personnel que professionnel. « Ces douze années passées à travailler avec mes collègues européens en faveur d’une meilleure politique laitière resteront comme l’un des moments les plus importants de ma vie. Nous nous sommes toujours efforcés d’assumer la responsabilité du versant politique de notre métier et de nous mobiliser pour nous faire entendre. »
 
L’engagement des producteurs laitiers pour une agriculture durable

Lors de l’assemblée générale, les producteurs ont souligné qu’ils comptaient s’impliquer dans le débat politique en faveur de la stabilité du marché laitier au moyen de concepts constructifs et d’actions marquantes. Le Programme de responsabilisation face au marché (PRM) a ici un rôle important à jouer dans l’adaptation future, en cas de crise, des quantités produites à la demande. Il est, en effet, impératif que l’équité et la durabilité trouvent véritablement une place dans l’agriculture.
 
À ce titre, l’EMB voit d’un œil très critique le paradoxe qui perdure dans le secteur commercial. En effet, alors que la société a, à l’égard de la production et du commerce, des attentes justifiées en termes de conditions équitables pour les personnes, les animaux et l’environnement, la politique commerciale actuelle va à l’encontre de ces préoccupations. Son orientation sur des prix extrêmement bas et une concurrence exagérée fait que ses acteurs se mènent mutuellement à la ruine et qu’il ne reste aucune place pour l’équité. Il est important que les responsables politiques prennent conscience de ce paradoxe et qu’ils ouvrent la voie à une politique véritablement équitable.
 
De leur côté, les producteurs de lait européens font leur possible pour avancer vers cet horizon. Ils font preuve de responsabilité sur le marché du lait grâce à des concepts comme celui du Programme de responsabilisation face au marché. Comme par le passé, le moteur du succès de leur engagement en faveur du secteur laitier restera la solidarité entre les producteurs de lait européens et leur alliance les citoyens de l’UE.


Contact :


Silvia Däberitz, directrice de l'EMB (DE, EN, FR): +32 (0)2 808 1936


Plus d'actualités

12.12.2018

4000 km et 6 jours aller-retour en car : « Chers chefs d'État, la Politique agricole commune doit enfin être équitable ! »

Les producteurs baltes revendiquent l'alignement des paiements directs aujourd'hui à Bruxelles L'European Milk Board préconise un instrument de crise efficace pour le marché laitier

06.12.2018

Les producteurs laitiers des pays baltes et l'EMB appellent les chefs d'Etat et de gouvernement à créer des conditions européennes équitables

Invitation aux échanges avec la presse et à l'action des producteurs laitiers le 13 décembre 2018 à Bruxelles

30.11.2018

Bulletin novembre/décembre en ligne!

Solidaires – unis – avec une seule voix L’assemblée générale de l’European Milk Board (EMB) s’est tenue la semaine dernière en Forêt-Noire et les organisations membres y ont débattu de la situation actuelle. lire la suite...

27.11.2018

Que se passe-t-il dans le secteur laitier ?

2013 – 2018 : Des études réalistes sur les coûts montrent la situation réelle sur les 5 dernières années

21.11.2018

Les producteurs de lait européens font preuve de solidarité et parlent d'une seule voix :

« Nous réclamons une politique laitière responsable et une structure efficace pour la politique agricole commune de l'UE. »

19.10.2018

Bulletin octobre en ligne!

Combien coûte la production du lait ? Dans notre secteur, nombre de responsables ont la fâcheuse habitude de considérer le prix du lait comme un point de départ pour mener à bien un examen du marché du lait – une vision bien peu clairvoyante, car pour les producteurs de lait, le coût de production est tout aussi important...

15.10.2018

Les coûts de la production laitière ne sont toujours pas couverts en Allemagne

(Bruxelles, 15/10/2018) Les chiffres trimestriels sur les coûts en Allemagne montrent que les coûts de production n’étaient couverts qu’à 80 % en juillet 2018, alors qu'ils l'étaient à 78 % en avril et encore à 88 % en janvier. En juillet, les coûts de production se montaient à 43,28 centimes. Les producteurs, eux,...

Afficher les résultats 36 à 42 sur un total de 611