flag de flag gb flag fr
Mentions légales     European Milk Board ASBL | Rue de la Loi 155 | B-1040 Bruxelles

News Details

PDF-Icon Icon-Print

17.02.2012

Les producteurs de lait croates protestent contre le dumping sur les prix pratiqué par la laiterie Dukat (Lactalis)

Hamm/Zagreb, le 17 février 2012 : Depuis le début de l’année, en Croatie, le torchon brûle entre les producteurs de lait et la laiterie Dukat (Lactalis). La tension est montée d’un cran la semaine dernière.

Après l’annonce unilatérale par la laiterie Dukat, de réduire le prix versé aux producteurs de lait de 2,67 kuna à 2,3 kuna (environ 30 centimes d’euro) par kilo de lait cru, les producteurs de lait de l’association HSUPM ont entamé, en janvier, avec cette laiterie et le Ministère de l’Agriculture des négociations qui se sont cependant soldées, il y a quelques jours, par un échec.

Les 2,67 kuna versés jusqu’à présent ne permettent pas, loin s’en faut, aux producteurs de lait de couvrir leurs coûts. Un prix du lait rémunérateur avoisinerait 4,09 kuna (52 centimes). Néanmoins, la laiterie n’est pas disposée à rétablir le prix précédent et à accéder ainsi à la revendication résolue des producteurs. Dukat prétend que les importations laitières à bas prix en provenance de Bosnie et de Serbie ont tiré le prix de vente du lait en supermarché à un maigre 3,90 kuna (51 centimes) et qu’elle ne peut, dès lors, pas payer un prix plus élevé.

En Croatie, quelques 14 000 éleveurs laitiers produisent annuellement 600 millions de litres de lait, qui ne permettent cependant de satisfaire que 50% de la demande nationale. Les importations couvrent les 50% restants.

Le sort des producteurs de lait se trouve particulièrement fragilisé par la décision toute récente du Ministre de l’Agriculture de réduire d’un tiers les subventions publiques. Sur ce front, les producteurs subissent donc aussi une énorme pression économique.

Ces développements ont incité les éleveurs laitiers issus des quatre coins du pays à rallier Zagreb le jeudi 7 février à bord de leurs tracteurs afin de mener, aux portes de chez Dukat, une action d’avertissement. Depuis quatre jours, entre 50 et 100 tracteurs occupent le parking central devant la laiterie, où un cordon de police a, dans un premier temps, été mis en place. Même si les voies d’accès à ses ateliers de production demeurent dégagées, Dukat a saisi l’occasion de ce prétendu blocus pour suspendre les enlèvements de lait chez les producteurs.

Cependant, l’action de protestation semble, entre temps, porter quelques premiers fruits. Les forces de l’ordre ont clairement allégé leur forte présence et se contentent d’observer la situation. Ce matin, Dukat a signalé la reprise des enlèvements de lait.

Une rencontre prévue avec le Ministère a, depuis lors, toutefois été une nouvelle fois décommandée par les responsables officiels et le sort des éleveurs laitiers croates demeure toujours très incertain.

Le European Milk Board soutient les revendications du HSUPM pour le versement d’un prix rémunérateur et souhaite bonne chance aux camarades producteurs de lait ainsi qu’un franc succès dans leur tentative d’obtenir une issue favorable aux négociations. 

 


Plus d'actualités

Catégorie : Press 01.12.2016

Des nouvelles de Bruxelles

Réserve de crise: 435 millions d’euros pour les agriculteurs européens Les agriculteurs européens bénéficiant d’aides directes de l’UE, recevront 435 millions d’euros supplémentaires à partir du 1er décembre 2016. Ces fonds proviennent de la réserve de crise agricole dans laquelle sont versés, chaque année depuis 2013, des...

10.11.2016

Il ne manque plus qu’un instrument de crise pour un anniversaire parfait

L’EMB célèbre ses 10 ans d’existence / Le mouvement des producteurs de lait appelle à la mise en place d’un instrument de crise permanent pour le secteur laitier

21.10.2016

Produire un kilogramme de lait au Luxembourg coûte 44 centimes

L’étude européenne sur les coûts s’étend à un autre pays du Benelux

17.10.2016

45 centimes de coût de production pour un kilogramme de lait

Les chiffres actuels pour l'Allemagne soulignent la nécessité d'un instrument régulier de règlement de crise

11.10.2016

Bulletin octobre en ligne!

« Pour la première fois dans ma carrière de producteur laitier, la possibilité m'est donnée de choisir comment réagir face à un niveau très bas du prix du lait : je peux choisir d'augmenter ma production pour améliorer ma trésorerie. Ou bien je peux opter pour la participation au programme de la Commission européenne, en...

07.10.2016

Actions dans les pays

Allemagne : Journées d’action dans les laiteries et le commerce Les producteurs du BDM (Association fédérale des producteurs laitiers allemands) ont visité environ 30 laiteries hier et ont présenté un cahier de doléances. Leur revendication centrale : la situation de marché s’étant améliorée, l’augmentation du prix...

06.10.2016

Une crise ? Quelle crise ?

À entendre et lire certains communiqués des derniers jours, on pourrait avoir l'impression que la crise du lait est terminée. La tendance des marchés se raffermit, le beurre est demandé et son prix en magasin augmente discrètement, le lait a vraiment de la valeur sur les marchés spot à 37 centimes aux Pays-Bas, l'indicateur de...

Afficher les résultats 43 à 49 sur un total de 527