flag de flag gb flag fr
Mentions légales     European Milk Board ASBL | Rue de la Loi 155 | B-1040 Bruxelles

News Details

PDF-Icon Icon-Print

09.08.2017

Secteur laitier : critique de la Belgique envers un projet français

Il est tout à fait compréhensible que lorsque l'UE omet de prendre des mesures stabilisantes nécessaires, certains États membres de l'UE cherchent eux-mêmes des voies pour débloquer la situation.

À titre d'exemple, l'année dernière, le gouvernement français avait obligé les transformateurs d'indiquer l'origine des produits sur les emballages du lait et des produits laitiers, afin que les consommateurs sachent dans quel pays le lait a été produit et transformé. Suite à cette initiative, le ministre belge de l'agriculture Willy Borsus s'est plaint des conséquences qu'avait la mesure française pour son pays. En effet, selon le ministre, le commerce du lait de la Belgique avec son voisin français a diminué de 17 pour cent depuis l'introduction de l'étiquetage obligatoire et les contrats de vente de lait et de produits laitiers sont prolongés de plus en plus rarement. L'homologue français du ministre, Stéphane Travert, défend l'étiquetage obligatoire comme une mesure augmentant le degré de transparence pour les consommateurs et rejette le reproche émanant du pays voisin. Travert soutient que ledit projet a été mis en application il y a quelques mois seulement et qu'à l'heure actuelle il serait dès lors difficile de disposer de données fiables quant à ses conséquences.

Le conflit entre les deux pays montre clairement l'importance d'une politique stabilisatrice au niveau de l'UE pour résoudre les problèmes du secteur laitier. Car des crises telles que le secteur laitier les a connues de façon répétitive ces dernières années, créent des tensions entre les États membres. Des instruments efficaces de gestion de crise au niveau européen ne stabiliseraient donc pas uniquement le marché laitier, mais apporteraient également une contribution importante au renforcement de la cohésion européenne d'une manière générale.

Silvia Däberitz, directrice de l'EMB


Plus d'actualités

06.12.2017

Débuts sous les meilleurs auspices pour le lait équitable en Suisse

Chers représentants des médias, La famille du lait équitable s’agrandit. Nous nous réjouissons d’accueillir dans la famille internationale du lait équitable un nouveau membre suisse. Le weekend dernier, les producteurs de lait de l’organisation adhérente de l’EMB, BIG-M, ont débuté la commercialisation de leur lait...

23.11.2017

Éviter les crises du lait à l’avenir! Préserver la production laitière dans le long terme!

Les producteurs de lait de toute l’Europe renouvellent leur revendication d’un instrument efficace et doté d’un statut légal chargé d’ajuster les volumes en cas de crise

17.11.2017

En plein dans le mille, monsieur Macron : Le prix du lait doit refléter les coûts de production !

Durant leur Tour d’Allemagne, les producteurs allemands, belges et français réaffirment l’objectif d’un prix rémunérateur en UE

17.11.2017

Bulletin novembre en ligne!

Nous, les éleveurs laitiers, nous demandons depuis longtemps où nous allons. Les prix du beurre sont au plus haut et celui-ci commence à manquer – à l'opposé, les stocks de l'intervention publique renferment des quantités astronomiques de lait en poudre dont personne ne veut. lire la suite...

26.10.2017

Il ne lui reste plus que la peau sur les os – Même une hausse du prix du beurre ne parvient pas à soulager la détresse de la filière laitière !

Action des producteurs de lait européens : les producteurs exhortent la Commission européenne à ancrer la réduction volontaire des volumes dans la PAC

16.10.2017

A l’heure actuelle, le coût de la production de lait s’élève à 41 centimes/kg en Allemagne

En dépit de la baisse des coûts de production, les coûts des producteurs ne sont toujours pas couverts

10.10.2017

Afficher les résultats 43 à 49 sur un total de 573