flag de flag gb flag fr
Mentions légales     European Milk Board ASBL | Rue de la Loi 155 | B-1040 Bruxelles

News Details

PDF-Icon Icon-Print

07.09.2018

Les producteurs irlandais sous pression financière

Le mois de septembre dans les exploitations laitières irlandaises est normalement l’époque de la dégustation des fruits d’été et de la préparation de l’automne et de l’hiver à venir. Les factures arrivées à échéance au printemps sont payées et les agriculteurs portent un regard fier et rassuré vers les alignements de leurs grands ballots et leurs silos remplis à ras bord.

Cependant, le long hiver 2017/18 les a obligés à prolonger la stabulation de leurs vaches jusqu’à parfois trois mois au-delà de la normale. Les excédents d’ensilage ont été entièrement consommés. En l’absence de printemps cette année, le passage à un des étés les plus chauds qu’ait connu l’Irlande depuis l’année record de 1976 s’est pratiquement fait sans transition. La sécheresse ainsi engendrée a mis un terme à la croissance des pâturages dans la plupart du pays (mais plus particulièrement dans la partie du Sud, Est et des Midlands où se concentre la plus importante production laitière). Au terme de cette chaleur intense (pour l’Irlande), la croissance des pâturages et une pluviométrie appropriée n’ont été qu’intermittentes et parcellaires. De nombreux exploitants laitiers s’attendent à des déficits de fourrage pouvant atteindre 50% pour le prochain hiver, jumelés à une augmentation sensible des factures de fourrage supplémentaire qui fut nécessaire pour survivre au long hiver. Actuellement, leur trésorerie est mise à rude épreuve et si les conditions de croissance des pâturages se rétablissent lentement, les exploitants laitiers irlandais auront besoin de conditions météorologiques optimales cet automne pour pouvoir moissonner des fourrages et laisser paître les vaches à l’extérieur le plus longtemps possible.

Le prix du lait se situe autour de 32 centimes le litre mais les coûts ont, malheureusement, connu une hausse substantielle à la suite de la sécheresse et, par conséquent, de nombreux exploitants sont sous pression et le seront jusqu’au printemps 2019, victimes d’un étranglement financier sans précédent.

Paul Smyth, Irish Creamery Milk Suppliers Association (ICMSA)


Plus d'actualités

15.10.2018

Les coûts de la production laitière ne sont toujours pas couverts en Allemagne

(Bruxelles, 15/10/2018) Les chiffres trimestriels sur les coûts en Allemagne montrent que les coûts de production n’étaient couverts qu’à 80 % en juillet 2018, alors qu'ils l'étaient à 78 % en avril et encore à 88 % en janvier. En juillet, les coûts de production se montaient à 43,28 centimes. Les producteurs, eux,...

10.10.2018

L'étude sur les coûts de production du lait montre que les coûts et les prix ne convergent pas

Une vue d’ensemble publiée avec des chiffres actuels pour la France, l’Allemagne, le Danemark, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas

20.09.2018

Grève du lait 2009 - neuf ans déjà !

La grève du lait était et reste encore aujourd’hui la seule solution radicale pour obtenir un prix rémunérateur (45 cts le litre). De cette façon, nous pouvions montrer notre solidarité à tous nos énarques, politiques, industriels et coopératives. C’était un investissement pour un avenir meilleur dans la production laitière....

14.09.2018

Bulletin septembre en ligne!

La sécheresse estivale a frappé l’Europe entière. La vague de chaleur persistante a eu un effet néfaste sur les pâturages, la production de foin, l’ensilage ainsi que la production de céréales et de paille. En raison de la sécheresse, les producteurs de lait manquent de fourrages propres, pourtant nécessaires. lire la...

07.09.2018

Les producteurs irlandais sous pression financière

Le mois de septembre dans les exploitations laitières irlandaises est normalement l’époque de la dégustation des fruits d’été et de la préparation de l’automne et de l’hiver à venir. Les factures arrivées à échéance au printemps sont payées et les agriculteurs portent un regard fier et rassuré vers les alignements de leurs...

16.08.2018

Bulletin août en ligne!

C’est avec beaucoup de préoccupation que j’observe les pressions qui s’exercent actuellement sur l’Europe, que ce soient les forces centrifuges en son sein ou la volonté de la démanteler de l’extérieur. Je suis convaincu que cette situation, si elle devait s’exacerber, ne pourrait faire que des perdants. lire la suite...

Afficher les résultats 50 à 56 sur un total de 619