flag de flag gb flag fr
Mentions légales     European Milk Board ASBL | Rue de la Loi 155 | B-1040 Bruxelles

News Details

PDF-Icon Icon-Print

01.09.2009

Bruxelles: déclaration de presse (1.9.09) et revendication à la politique

Déclaration pour la presse  

Changer de système par raison – Se limiter plutôt que poursuivre l’expansion

L’European Milk Board (EMB) a, aujourd’hui, à Bruxelles, remis au Conseil de l’UE et à la Commission de l’UE ses revendications visant à mettre un terme à la crise qui sévit sur le marché du lait. Des entretiens avec des représentants du Parlement de l’UE vont avoir lieu ce soir.  

Bruxelles, 1.9.2009 : La situation sur le marché du lait est plus que grave. L’augmentation de la production de lait se poursuit alors même que la demande est en baisse. L’offre excédentaire de lait s’est traduite par un effondrement du prix du lait jamais vu à ce jour dans une telle ampleur. Cet état de fait est également connu du Conseil européen, de la Commission et du Parlement de l’UE. Les mesures prises jusqu’à présent par les milieux politiques communautaires pour mettre un terme à la crise n’ont cependant pas permis à la situation de s’améliorer. Aujourd’hui, à Bruxelles, l’EMB a une fois de plus réitéré, face aux responsables des institutions communautaires, ses doléances de stratégie raisonnable et a présenté un catalogue de mesures pour résorber les excédents. La commissaire Mariann Fischer-Boel et le président du conseil agricole de l’UE, Eskil Erlandsson, ont été invités à prendre personnellement possession des revendications des producteurs de lait européens en vue d’une production de lait qui soit en phase avec l’avenir.

« Depuis le début de 2009, la Commission de l’UE s’efforce de stabiliser le marché en réintroduisant les restitutions à l’exportation et le stockage de quantités considérables de beurre et de lait écrémé en poudre après avoir, auparavant, tout d’abord favorisé l’accélération de l’extension des quantités. Bien que ces mesures aient d’ores et déjà coûté plusieurs centaines de millions d’euros, il n’a pas été possible d’empêcher l’effondrement du prix du lait, déclare le président de l’EMB, Romuald Schaber. Avec nos revendications, nous nous attaquons aux origines du problème – en l’occurrence, à la production excédentaire de lait », précise Romuald Schaber. La quantité de production doit être régie par des restrictions raisonnables. Ce n’est qu’ainsi que l’on pourra, dit-il, s’opposer à la situation dramatique sur le plan des prix de manière efficace et à des coûts moindres que ceux qui ont été engendrés jusqu’ici.  

Les revendications de l’EMB

Concrètement, en ce qui concerne les propositions de l’EMB, il s’agit de mesures à moyen terme ayant pour but de permettre de réduire les quantités, d’autres en étant la création d’un service de monitoring chargé d’analyser la situation sur le plan de l’offre et de la demande, d’une prime financée par les producteurs ou, encore, la possibilité de regrouper les producteurs de lait au sein de communautés de production. En outre, une réduction rapide de la quantité du lait par le truchement d’un plan en plusieurs étapes devrait permettre de déboucher à court terme sur une première détente de la situation, qui s’est aggravée sur le plan des prix.

« Une réorientation de la politique communautaire est incontournable. Je pense que l’on a maintenant vu, depuis assez longtemps, que la stratégie de la Commission de l’UE – qui veut augmenter la quantité de lait et inonder le marché mondial avec la production excédentaire – ne fonctionne pas, a ajouté la vice-présidente de l’EMB, Sieta van Keimpema.

Restriction en fonction de la demande en lieu et place d’une extension de la production qui est aux antipodes du marché doit devenir la devise sur le marché européen si l’on veut qu’une production de lait de grande qualité et durable ait encore une chance ici », ajoute S. van Keimpema pour résumer la stratégie de l’EMB.

A l’échelle européenne, les producteurs de lait obtiennent entre-temps entre 18 et 24 centimes par kilo de lait, ce qui équivaut sensiblement à la moitié des coûts totaux de la production et, donc, du prix qu’ils devraient recevoir. Pour cette raison, des exploitations laitières se voient contraintes de fermer leurs portes, dans tous les pays d’Europe. Les manifestations des producteurs de lait se multiplient. Dans l’Europe entière, les producteurs de lait montrent clairement qu’ils sont prêts à se battre pour la survie de leurs exploitations.  

 

Contact :

Romuald Schaber (DE) : 0049/1515503 7174

Sonja Korspeter (FR) : 0049/1786021685

Sieta van Keimpema (EN): 0031/612168000

 

déclaration de presse (pdf)

revendication: régulation de l'offre en fonction de la demande


Plus d'actualités

Catégorie : Allemand 16.09.2009

Deutschland: BDM: Deutschlands Milcherzeuger verstärkt aktiv - Appell aus Frankreich eingegangen

(Freising) Die deutschen Milcherzeuger verstärken ihren Druck. Am heutigen Dienstag fanden bundesweit mehrere Aktionen vor Molkereien statt. Unter dem Motto „Macht Eure Milch doch selbst“ trafen sich die Milcherzeuger heute Mittag zu Kundgebungen vor den Molkereien und luden dort Grünfutter ab, um darauf aufmerksam zu machen,...

15.09.2009

15.09.2009: Report des pays à la grève du lait

Au nord de l’Italie, ils ont appelé à la grève. Roberto Cavaliere, président de l’organisation italienne des producteurs de lait (APL) dit : « Demain je vais à Rome afin de convaincre mes collègues des autres régions à joindre le mouvement. En France, 40% des 90'000 producteurs sont en grève. Des actions publiques sont prévues....

Catégorie : France 15.09.2009

APLI: French dairy farmers call on German colleagues to show solidarity

APLI: Press Information President Massol: “We caught on. Now let’s grasp our joint opportunity.” The President of the French “Association of Independent Milk Producers” (Association des Producteurs de Lait Independants), Pascal Massol, turned to the German colleagues in an open letter today. “After four days of strike I can...

Catégorie : Press 15.09.2009

APLI: Lettre de motivation de Pascal Massol

Chers collègues laitiers Européens, Ce soir, en trois jours, 50 % des éleveurs laitiers Français seront entrés en grève du lait. C'est le fruit de notre travail sur le terrain, depuis de longs mois. Nous nous savions responsables de l'échec de la première grève Européenne. Nous savions, que pour engager, à nouveau, un...

Catégorie : Press 16.09.2009

Greetings and support from Taiwan

Chers amis et collègues d’Europe : L’Association des agriculteurs taïwanais et l’ATOAP (Association taïwanaise pour la promotion de l’agriculture bio) accordent tout leur soutien à la grève européenne visant à obtenir des prix décents pour les producteurs de lait en Europe, des prix qui vous permettent à tous de gagner...

Catégorie : France 15.09.2009

France: Revue de presse

LeMonde.fr: En Loire-Atlantique : "Je préfère jeter le lait plutôt que d'être esclave des industriels" En Loire-Atlantique : "Je préfère jeter le lait plutôt que d'être esclave des industriels" lafranceagricole.fr: Crise du lait / Space: Jean-Michel Lemétayer vivement interpellé par des...

Catégorie : Austria / Switzerland 15.09.2009

Schweiz: Pressestimmen

telebasel.tv: Bauer verschenk Milch Bauer verschenk Milch

Afficher les résultats 505 à 511 sur un total de 612