flag de flag gb flag fr
Mentions légales     European Milk Board ASBL | Rue de la Loi 155 | B-1040 Bruxelles

News Details

PDF-Icon Icon-Print

Réduction volontaire de la production dans le rapport de la PAC sur l'organisation commune des marchés de la commission agricole du Parlement européen

Les articles positifs du rapport ne sont pas encore gravés dans la pierre. C'est pourquoi il est important de persévérer. Ces prochains mois, les producteurs laitiers doivent continuer à faire pression sur les responsables de la politique agricole dans leurs pays. L'objectif est que le bon projet du Parlement européen soit finalement mis en œuvre et puisse résister à la pression très probable de certains Etats membres de l'UE et de la Commission européenne.

 

Nous continuons à compter sur l'engagement fort et absolu des producteurs laitiers ainsi que sur le travail constructif de nombreux parlementaires européens.

 

Contexte : réduction volontaire de la production dans le rapport de la PAC sur l'organisation commune des marchés de la commission agricole du Parlement européen

L'article 219a sur la réduction volontaire de la production pour tous les secteurs en cas de déséquilibre grave du marché, y compris la possibilité de plafonner la production, est d'une grande importance pour le secteur laitier secoué par les crises. Cela permettrait à l'avenir d’enrayer quelque peu la surproduction nocive. Toutefois, il serait encore important de déterminer plus clairement à partir de quel moment un tel instrument de crise est mis en place. En d'autres termes, la définition du moment où une crise se produit doit être adaptée aux circonstances réelles.

 

Voici notre proposition à ce sujet :

Il est important que les coûts de production soient inclus dans la définition des seuils d'alerte. Selon la proposition actuelle de la commission agricole, ces seuils d'alerte sont basés sur le prix moyen actuel du marché par rapport au prix moyen pendant un certain nombre de semaines. Il y a un risque que l'alerte de crise ne soit pas déclenchée si le prix du lait baisse lentement sur une période plus longue, même en cas de crise. Les seuils d'alerte devraient donc être fondés sur d'autres critères, notamment les coûts de production et le prix du lait. Un manque à gagner important serait donc un indicateur essentiel de crise.

 


Plus d'actualités

12.05.2009

Poursuite de l’action paysanne de la BDM en ce début avril:

Les producteurs de lait demandent une action pour la crise que rencontre les producteurs de lait sous la direction de la chancelière Angela Merkel.

29.04.2009

Les producteurs de lait européens se mobilisent

La vague de protestation n'en finit pas. Des conditions cadres équitables sont indispensables

29.04.2009

Liste des actions se déroulant dans les différents pays le 29.4.09

Photos France / OPL: manifestations avec tracteurs, remorques, Justines, vaches laitières et veaux devant les préfectures de tout le pays, rencontre avec le Ministre de l’Agriculture Barnier; Contact : Jean Louis Naveau - 0033/682922373 France / APLI: lettre ouverte; contact: Pascal Massol -...

Dix ans de crise du lait : Les espoirs déçus des agriculteurs

Dix ans de crise du lait : Les espoirs déçus des agriculteurs

Réduction volontaire de la production dans le rapport de la PAC sur l'organisation commune des marchés de la commission agricole du Parlement européen

Les articles positifs du rapport ne sont pas encore gravés dans la pierre. C'est pourquoi il est important de persévérer. Ces prochains mois, les producteurs laitiers doivent continuer à faire pression sur les responsables de la politique agricole dans leurs pays. L'objectif est que le bon projet du Parlement européen soit...

Fairebel : le lait équitable qui ne fait rien comme les autres

Fairebel : le lait équitable qui ne fait rien comme les autres

Afficher les résultats 610 à 615 sur un total de 615