Cliquez ici si la page ne s'affiche pas correctement.

MILK-NEWS

http://www.europeanmilkboard.org

Chers amis producteurs et productrices de lait, chers sympathisants,

L’Association nationale des agriculteurs danois (LDM) salue l’adoption par l’UE d’un mécanisme de réduction de la production laitière. Malheureusement, seule une partie de l’ensemble des mesures est destinée à cette réduction. LDM aurait préféré que l’intégralité des 500 millions d’euros prévus par l’UE soit consacrée à un plan commun de diminution. LDM anticipe un intérêt mitigé à cette diminution de la part de nombreux agriculteurs. Par contre, certains pourraient être intéressés à cesser la production laitière.

La filière craint un manque de matière première tandis que l’opinion des agriculteurs change en faveur de la cessation et la réduction. Le parcours est ardu car le système actuel est fondé sur une croissance de plus en plus importante. Arla Foods, la plus grande laiterie danoise, a également pris conscience que l’unique voie d’augmentation des prix est une baisse de la production mais à l’instar des autres entreprises européennes du secteur, elle préfère voir le processus de réduction chez ses concurrents.

La situation au Danemark est très grave. Plus de 100 des quelque 3 000 producteurs de lait ont soit été obligés par les banques de vendre leur exploitation ou été déclarés en faillite. On estime que 400 sont au bord de la faillite et 300 autres seront à peine capables de résister à long terme. Les livraisons de lait au Danemark connaissent actuellement un recul rapide. L’estimation à ce jour est que le volume de cette année 2016 sera semblable, voire plus faible que celle de 2015. Le volume de lait en 2015 était considérablement plus élevée qu’en 2014. Depuis le début de l’année, Arla Foods a revu plusieurs fois à la baisse son évaluation des livraisons totales en 2016.

Un mécanisme de réduction constituera-t-il une aide véritable ? Oui, l’effet global du mécanisme de réduction, d’une part, et du déclin du volume de lait, d’autre part, sera sensible, et conjugué à la légère valorisation des prix sur le marché mondial, qui est déjà perceptible, l’Association nationale des producteurs de lait danois espère et s’attend à une nette remontée des prix du lait. Une entreprise danoise de recherche prévoit un prix du lait de 32 cent (paiement supplémentaire inclus) la fin de l’année. LDM espère que cette prévision s’avèrera trop modeste.

Kjartan Poulsen, membre du comité directeur de l'EMB et président du LDM Danemark

Changement de cap dans la politique laitière : Adoption par l'UE d'un train de mesures visant une réduction volontaire des volumes

Newsletterbild

Le paquet d'aide de l'UE adopté en juillet marque un tournant dans la politique laitière européenne. Après de nombreuses tentatives échouées, ces mesures visant une réduction volontaire des volumes interviennent enfin au niveau de la production. Fin août, la Commission européenne a fixé les détails du paquet d'aide.

lire la suite...

La réduction des volumes par le paquet d’aide de l’UE – informations pratiques

Newsletterbild

La Commission européenne a communiqué, fin août, les détails du paquet d’aide de 500 millions d’euros. Pour la première fois depuis le début de la crise, la Commission entend enfin s’attaquer à la production et réduire les volumes de lait.

lire la suite...

Le programme d’aides de l’UE – est-il conçu principalement comme un programme d’abandon de l’élevage laitier ?

Newsletterbild
© BDM

En allouant une partie du deuxième programme d’aides européen à des mesures de réduction des volumes, la Commission européenne, le Conseil Agriculture de l’UE et le ministre fédéral allemand, Christian Schmidt, ont accompli ce qui avait longtemps semblé impensable et brisé le tabou de l’accompagnement et du financement étatiques de la régulation des volumes.

lire la suite...

Danemark : LDM espère l’aide à la cessation

Newsletterbild
© wikimedia commons

Les producteurs de lait, la filière laitière et les politiciens sont enfin d’accord sur le chemin à parcourir pour obtenir une hausse du prix du lait, à savoir baisser la production. L’accord s’estompe cependant rapidement lorsqu’il s’agit d’identifier où et qui sera touché par la réduction.

lire la suite...

Lituanie : moins de lait, moins de vaches & des exploitations agricoles qui jettent l’éponge !

Newsletterbild
© LPGA

En Lituanie, le volume de lait n’a cessé de s’amenuiser au fil des deux derniers mois, à l’aune des mêmes mois en 2015, voire 2014. Au cours des sept premiers mois de l’année, en regard de ces mêmes mois en 2015, le volume de lait vendu au secteur de la transformation a reculé d’un pour cent.

lire la suite...

Interview: « Nous finançons la conquête du marché mondial par les laiteries »

Newsletterbild
© AbL

Interview avec Ottmar Ilchmann, éleveur laitier en Basse-Saxe et vice-président fédéral d’Arbeitsgemeinschaft bäuerliche Landwirtschaft (AbL), publiée le 7 juillet 2016.

 

lire la suite...

Un syndicat agricole canadien conseille à M. Hogan la régulation des volumes suivant le modèle canadien

Newsletterbild
NFU

Le président de l’Union nationale des fermiers s’est adressé, fin juillet, dans une lettre, au commissaire européen à agriculture, Phil Hogan : Jan Slomp encourage le commissaire à l’agriculture à mettre en place en Europe un système de régulation des volumes sur le modèle canadien afin de mettre un terme à la crise des producteurs de lait.

 

lire la suite...

Actualités européennes et internationales

Newsletterbild
© wikimedia commons

CETA en passe d’être voté – journées d’action en septembre

Au mois d’octobre est prévue la signature de l’Accord économique et commercial global (AECG ou CETA on anglais) dont la négociation est déjà bouclée avec le Canada.

lie la suite...

Vous pouvez nous trouver sur Facebook

Newsletterbild

 

 

 

                       

Mentions légales

European Milk Board asbl
Rue de la Loi 155
B-1040 Bruxelles
Tél: +32 2808 1935
Fax: +32 2808 8265
E-Mail: office@europeanmilkboard.org
Website: http://www.europeanmilkboard.org