flag de flag gb flag fr
Legal notice     European Milk Board ASBL | Rue de la Loi 155 | B-1040 Bruxelles

News Details

PDF-Icon Icon-Print

25.09.2009

Declaration of the EMB and message of Pascal Massol (APLI)

Les producteurs laitiers suspendent pour l’instant la grève du lait. Les producteurs laitiers d’Allemagne, Belgique, Autriche, Luxembourg, Italie, Pays-Bas font de même mais les actions de protestation continuent.

Une rencontre extraordinaire des Ministres européens de l’agriculture prévue pour le 5 octobre. Promesse par ailleurs de Sarkozy, Merkel et Barroso de s’occuper de la situation catastrophique du marché laitier. Reprise de la grève en cas de promesse non tenue

Bruxelles / Hamm 24.09.09: « La classe politique bouge. Nous allons pour l’instant suspendre un des éléments de notre révolte, la grève du lait, mais nous la reprendrons immédiatement si aucune décision politique n’est clairement prise pour venir à bout de la situation insupportable du marché laitier. » déclare Pascal Massol, président de l’organisation des producteurs laitiers indépendants APLI, en ajoutant « Une agriculture contractuelle ne saurait être une solution acceptable. » Le président de l’EMB, Romuald Schaber, réaffirme la nécessité d’une régulation politique européenne : « Le marché laitier a besoin d’une régulation souple de la production à l’échelle européenne », un équilibrage entre l’offre et la demande car le prix doit être équitable pour les producteurs laitiers comme pour les consommateurs. » Aux vues des promesses politiques faites sur le plan national et international, les producteurs laitiers se sont du moins pour l’instant remis à livrer du lait dans en Allemagne, Belgique, Luxembourg, Pays-Bas, Autriche et Italie. « Le lait est certes de nouveau livré mais les actions de protestation continuent sans relâche dans tous les pays » souligne Daniel Condat de la fédération française OPL. Aux vues de la grève du lait qui s’étendait à huit pays et des fortes actions de protestation des producteurs laitiers, différents chefs de gouvernements européens (entre autres la Chancelière Angela Merkel et le Président français Nicolas Sarkozy) de même que le Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, avaient ces derniers jours déclaré leur volonté de s’investir pour trouver une solution efficace du problème laitier à l’échelle européenne. Sarkozy avait déclaré publiquement qu’une régulation du marché laitier et des autres marchés agricoles était nécessaire. Une réunion extraordinaire des Ministres européens de l’agriculture sur le thème du lait a été convoquée pour le 5 octobre. Ces deux dernières semaines, ce sont 500 millions de litres de lait que les producteurs laitiers européens n’ont pas livrés aux laiteries. Le marché du lait y a réagi. Sur le marché comptant, les prix ont monté. Certaines laiteries ont commencé à payer des prix plus élevés aux producteurs. L’assainissement du marché des dernières semaines que l’on doit aux producteurs laitiers devrait faire remonter les prix payés aux producteurs sur un large front.

Ce qu’il faut maintenant, ce sont des décisions politiques qui aillent dans le sens d’une régulation souple de la production telle que la demande l’EMB. « Nous le répétons encore clairement : les entretiens des prochains jours doivent donner des résultats sans équivoques. Si ce n’est pas le cas, la révolte des producteurs se poursuivra inébranlablement. » explique Pascal Massol pour réaffirmer la position des producteurs laitiers européens. 

http://webdev7.gsinfo.ch/SOFTITV_WEB/accueil.awp  

 


More News

23.05.2017

4th European Fair Milk Conference in Germany

Invitation to the conference on 14 June 2017 in Würzburg, Bavaria

15.05.2017

335 euros as honest price threshold for intervention milk powder

(Brussels, 15/05/17) There was too much milk powder in the past and still the milk market cannot cope with it: there are currently some 350,000 tons of skimmed milk powder stored in intervention, and in view of the tense situation in the EU milk market that volume lies as heavy as lead in the stomach. Although at present raw...

10.05.2017

Newsletter May online!

Butter is expensive and milk powder is cheap. On this basis, dairies pay low settlement prices that have remained practically unchanged. The price difference between protein and fat is abnormally high and  the large EU intervention stock is immediately blamed for the low powder price. Is this correct? Read more

09.05.2017

EU Parliament Agricultural Committee votes in favour of volume reduction programme

Brussels, 09.05.2017: The first step towards the creation of a legal framework for a permanent crisis instrument in the Common Market Organisation has been taken. Last week, the European Parliament's Committee on Agriculture voted on the so-called "Omnibus proposal", thereby officially expressing their support for an...

28.04.2017

Demo in Switzerland: “No more milk sleaze!”

Yesterday (27.4.) the farmers’ organisation Uniterre carried out a symbolic demonstration with “ghost busters” outside the head office of the Swiss milk producer organisation SMP. “With its current composition the SMP producer organisation is incapable of fulfilling its duty of representing dairy farmers in the milk market. We...

18.04.2017

Only 77 per cent of production costs in the German dairy sector covered by the farm-gate price

(Brussels, 18.04.2017) As shown by the latest cost study drawn up by the German Office for Agriculture and Agricultural Sociology (Büro für Agrarsoziologie & Landwirtschaft, BAL), in January 2017 the average price of 33.76 cents for a kilo of milk covered only 77 per cent of the costs (43.74 cents). The study,...

05.04.2017

Newsletter April online!

In Spring 2016, there were many challenges facing the Irish agri-food sector - particularly the dairy sector - but a threat to our single largest export market wasn’t one of them. One year later, that threat is a reality and much of our government’s planning and policymaking takes place in the shadow cast by ‘Brexit’. ...